constitution33

Le patrimoine maritime en France et à l’étranger épisode 2- Les USA- La marine à voile –

Note: La liste de navires citée n’est pas exhaustive mais le fruit de recherches qui peuvent être incomplètes. N’hésitez pas à nous contacter si vous constatez des oublis. La liste ne recense que les navires d’une taille assez importante et ne comprend pas les sous-marins

Les États-Unis d’Amérique sont un état récents si on les compare aux états à vocation maritime européens comme le Royaume-uni et la France. Leur patrimoine bâti est donc restreint et, avouons-le, souvent négligé.

Pourtant, très tôt dans leur histoire, il ont compris l’importance pour eux de créer et maintenir une forte présence maritime, ouvert qu’ils sont sur deux océans, et sans réelle menace terrestre directe. En outre, leur économie mondiale nécessite d’importants moyens pour préserver leur commerce. Leur important patrimoine maritime reflète donc cette nécessité et, ne l’oublions pas, leurs « gênes » anglo-saxons.

Ils ont donc préservé de nombreux navires, notamment militaires, dont l’un des tout premier de leur marine de guerre,

La frégate lourde USS Constitution, baptisée par Georges Washington en personne en 1797. C’est aujourd’hui le plus vieux navire de guerre encore à flot :

L’USS Constitution, aussi nommée “Old Ironside”, est l’un des premier navire de guette de la marine américaine. Elle se distingua notamment lors de la guerre anglo-américaine de 1812 au cours de laquelle elle détruisit cinq frégates britanniques ce qui suscita l’admiration du public qui empêcha à plusieurs reprises sa démolition. Retirée du service actif en 1881, elle devint un navire de réception puis un navire musée en 1907. Après une restauration en 1995, le navire navigua à nouveau à la voile pour la première fois en 116 ans lors des célébrations de son bicentenaire. Quand il n’est pas en représentation, le navire se visite tout au long de l’année à son lieu de mouillage dans l’ancien Charlestown Navy Yard à l’extrémité du Freedom Trail de Boston.

…Et pour continuer, la corvette Uss Constellation…

L’USS Constellation est un navire de type corvette construit en 1854. Après une riche carrière où il participe à la guerre de sécession et à la lutte contre le trafic d’esclave, il est utilisé comme navire école et d’entraînement par l’US Navy. Retiré du service en 1933, le Constellation fut classé « symbole national » en 1940 par le président américain Franklin Roosevelt. Aujourd’hui il est exposé dans port de Baltimore.

…La marine marchande à voile n’est pas en reste avec le très vieux baleinier Charles W. Morgan

Le Charles W. Morgan est un trois-mâts barque construit en 1841 sur le chantier naval de Jethro Zachariah & Hillman de New Bedford dans l’État du Massachusetts. Il a été l’une des grandes acquisitions du Mystic Seaport en 1941. Il est le dernier de ce type encore visible et en très bon état. Il est répertorié en tant que National Historic Landmark depuis 1966.

…La réplique d’un “indiamen” le Frienship of Salem

Le Friendshio of’ Salem est une réplique de d’un navire « indiamen’ » de 1797. Il a été construit en 2000 dans le chantier naval Scarano Brothers à Albany à New York. Le navire fonctionne généralement comme un navire-musée fixe pendant la majeure partie de l’année, mais il est pleinement opérationnel et capable de naviguer. Le Friendshio of Salem est amarré au musée naval maritime de Salem.

…La réplique d’une frégate du XVIIIème siècle, La HMS Surprise  (Ok, j’ai un faible pour celle-ci mais c’est peu être parce que je suis un grand « fan » des romans de Patrick o’Brian):

Le HMS Surprise est un trois-mâts carré construit à Lunenburg, au Canada. C’est une réplique du HMS Rose, frégate du XVIIIe siècle. Elle fut réalisée par Phil Bolger et lancée en 1970. Après son homologation par l’US Coast Guard, ce voilier fut exploité sous le nom de HMS Rose comme navire de formation à la voile par la Fondation HMS Rose basée à Bridgeport au Connecticut. En 2001, il a été vendu à la 20th Century Fox, studio de cinéma, pour la réalisation du film Master and Commander en 2003. Ce film dépeint l’aventure de la frégate HMS Surprise de la Royal Navy. Après la fin du tournage, le navire est acheté en 2007 par le Musée maritime de San Diego et est enregistré sous le nom de HMS Surprise en l’honneur du film. Il navigue plusieurs fois par an. En 2010, il joue le rôle du HMS Providence dans le film d’aventure de Disney Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence.

…Le quatre-mâts pétrolier Falls of Clyde

Le Falls of Clyde a été construit en 1878 sur le chantier naval de Port Glasgow, sur la rivière Clyde en Écosse. Il est le seul quatre-mâts carré et ancien pétrolier à voile encore visible.
Il est désormais amarré au quai 7 du port d’Honolulu comme bateau musée au Hawaii Maritime Center. Une souscription pour sa restauration a été lancée recemment, son état étant jugé preoccupant.

…Le trois-mâts Joseph Conrad

Il fut construit dans les chantiers navals de Copenhague en 1882 sous le nom de Georg Stage, en tant que navire-école des cadets de la marine marchande danoise. Il assuma ce rôle jusqu’à sa vente en 1934 au Royaume-uni où il est rebaptisé Joseph Conrad.
En 1905, le
Georg Stage est heurté par un cargo et coule, avec 22 élèves-officiers. Il fut renfloué et continua sa carrière. En 1936, il est revendu à George H Hartford qui lui ajoute un moteur et s’en sert de yacht. En 1939, le bateau est transféré  pour devenir un bateau-école pour la marine marchande américaine. Après la seconde guerre mondiale, il est transféré au Mystic Seaport. En plus d’être un bateau musée il sert encore de navire de formation statique.

…Le “windjammer” Wavertree

Le Wavertree a été construit en Southampton , en Angleterre en 1885 et a été l’ un des derniers grands voiliers construits en fer forgé . Il porte le nom du Wavertree, quartier de cette ville. Le navire a été utilisé pour transporter le jute entre l’ Inde et l’ Ecosse . En 1910, le navire a été démâté au large du Cap Horn , plutôt que d’installer un nouveau gréement il est vendu pour être utilisé comme un entrepôt flottant à Punta Arenas , au Chili . Le navire fût découvert en 1967 à Buenos Aires par un citoyen américain travaillant sur une barge de sable et acquis par le Musée de South Street Seaport en 1968. En 1969 , après restauration, le navire fût enfin remorqué à New York. Le Wavertree a été ajouté au registre national des lieux historiques , le 13 Juin 1978.

…L’Elissa

Le grand voilier Elissa est un trois-mâts barque à coque en acier, construit en Ecosse en 1877. Il est basé à Galveston, au Texas, et est l’un des plus anciens navires naviguant aujourd’hui. Il est maintenant un navire-musée au Texas Seaport Museum. Elle a été désignée monument historique national en 1990.

…Le Balclutha 

Le Balclutha est un trois-mâts carré, à coque acier, construit en 1886 en Écosse. C’est un modèle type de cap-hornier.
Il tire son nom du gaélique Bal (cité) sur la Clutha (Clyde)
Depuis le 4 février 1985, il est considéré comme National Historic Landmark (monument historique) par le National Trust for Historic Preservation. Il est amarré au quai du Hyde Street Pier de San Francisco et fait partie du Musée maritime.

…Mais aussi le quatre-mât coque acier Moshulu

Le Moshulu (ex-Kurt) est un quatre-mâts barque à coque acier, construit en 1904 par William Hamilton sur les chantiers la rivière Clyde en Écosse.
Il est désormais amarré au complexe de Penn’s Landing, à Philadelphie. Il sert de restaurant flottant.

Le Star of India…

Le Star of India est un trois-mâts barque à coque en acier, construit en 1863 dans un chantier naval de Ramsey, sur l’île de Man, sous le nom d’ Euterpe. En 1926, le Star of India est vendu à la Zoogical Society de San Diego pour devenir l’attraction principale d’un projet de musée et d’aquarium géant. La Grande Dépression de 1929 et la Seconde Guerre mondiale annuleront ce projet. Ce n’est qu’en 1957 que la restauration du voilier est mise en œuvre sous l’impulsion d’Alan J, Villiers, ancien capitaine de trois-mâts et écrivain d’une association de bénévoles la Star of India Auxiliary créée en 1959. Il faudra attendre 1976 pour revoir le Star of India naviguer de nouveau. Il abrite actuellement des expositions du musée maritime de San Diego et navigue au moins une fois par an. Le Star of India est le troisième plus vieux navire à flot aux États-Unis, et le plus ancien navire du monde naviguant encore. Sa coque, ses cabines et ses infrastructures sont les originales.

 …Et enfin le navire école des « coast Guard » Eagle (ex-allemand Horst Wessel)…

L’Eagle, ou USCGC Eagle , anciennement Horst Wessel, est un trois-mâts barque utilisé comme navire-école de formation pour les futurs officiers de l’United States Coast Guard. En 2011, c’est l’un des deux seuls bateaux à voile actifs dans la marine américaine, avec l’USS Constitution. Chaque été, l’Eagle effectue des croisières avec les cadets de l’United States Coast Guard Academy pour des périodes allant d’une semaine à deux mois. Ces croisières remplissent plusieurs rôles ; la mission première est la formation des élèves-officiers, la seconde est un rôle de relations publiques en participant aux grands rassemblements de voiliers et Tall Ships’ Races à travers le monde.

Voilà pour les navires à voiles, l’épisode suivant traitera de la marine “moderne” préservée au USA et, pour le compte, c’est une véritable armada qui s’annonce.

A suivre…

L’épisode précédent ICI

L’épisode suivant LA

                                                                    Olivier Alba

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *